Point d’attention : Assurance dirigeant d’entreprise.

En tant qu’indépendant, vous avez besoin d’une assurance Revenu garanti pour couvrir la perte de revenu si vous deviez tomber en incapacité de travail. Vous pouvez lier cette couverture à la pension complémentaire que vous vous constituez dans le cadre du deuxième pilier de pension (PLCI, EIP). Mais l’assurance Revenu garanti a ses limites. Pour les compenser, mieux vaut souscrire une assurance dirigeant d’entreprise. Nous vous expliquons pourquoi.

De nombreux indépendants en société se versent un salaire réduit. Les tarifs fiscaux dans l’impôt des sociétés sont en effet inférieurs à ceux de l’impôt des personnes… En outre, la société paye les frais pour, entre autres, la voiture, le téléphone et le portable de l’indépendant.

Imaginez que vous tombiez en incapacité de travail de longue durée. Au sein de votre entreprise, vous êtes la personne centrale. En votre absence, le chiffre d’affaires va considérablement baisser. Et vos propres revenus aussi. Car votre police Revenu garanti vous versera une indemnité mensuelle basée sur le salaire réduit que vous vous octroyez… C’est donc un cercle vicieux !

La solution : une assurance dirigeant d’entreprise

Dans les PME où un dirigeant ou un autre collaborateur-clé  joue un rôle déterminant, une incapacité de travail de longue durée peut compromettre la survie de l’entreprise.

L’incapacité de travail de cette personne clé n’arrête pas le flux des factures entrantes. Les coûts réguliers continueront : frais de personnel, location de locaux, leasing de voitures, remboursement du crédit d’investissement, etc. Vous pouvez vous assurer contre ces coûts fixes en tant qu’entreprise.

La perte de chiffre d’affaires due à l’absence du dirigeant ou du collaborateur-clé peut être couverte par l’assurance dirigeant d’entreprise.

L’assurance dirigeant d’entreprise est une assurance-vie individuelle que l’entreprise souscrit auprès d’une compagnie d’assurance sur la tête de son dirigeant. L’entreprise est également bénéficiaire de cette police d’assurance-vie. En cas d’incapacité du dirigeant, la société reçoit un capital ou une rente de la compagnie d’assurance.

Les primes de l’assurance dirigeant d’entreprise sont déductibles en tant que frais professionnels.

La prestation est versée à l’entreprise. Ce montant ne peut pas être versé au dirigeant. L’entreprise peut couvrir les frais fixes qui continuent à courir en cas d’incapacité de travail du dirigeant.

La prime d’assurance en cas d’incapacité de travail est de 9,25 %.

Comment fonctionne une assurance dirigeant d’entreprise?

Une assurance dirigeant d’entreprise assure jusqu’à 80 % du chiffre d’affaires de l’entreprise lorsque le dirigeant (ou le collaborateur principal) tombe en incapacité de travail pour cause de maladie ou d’accident. De cette façon, la continuité de l’entreprise est assurée.

L’intervention de l’assureur dépend du degré d’incapacité de travail.

  • <25 % : pas d’intervention
  • Entre 25 et 66 % : intervention correspondant au pourcentage exact d’incapacité de travail
  • >66 % : indemnité complète

Avec l’indemnité (rente ou capital) de l’assurance dirigeant d’entreprise, la société peut payer un remplaçant temporairement  ou rechercher une autre solution. La société aura ainsi également suffisamment de moyens pour continuer à payer vos frais (voiture, téléphone, portable, …). La société peut déduire la prime pour l’assurance Dirigeant d’entreprise comme frais professionnels. Une indemnité éventuelle est toutefois taxée comme un revenu. La prestation est ajoutée au bénéfice de l’entreprise.

Source et remerciements : NN.be