Offrez-vous un check-up fiscal !

Plus que quelques semaines et il sera déjà temps de clôturer l’année, d’en tirer le bilan, les résultats, d’envisager de nouveaux projets et objectifs. Mais aussi de déterminer l’ardoise fiscale… Il est encore possible d’agir en prenant le pouls de l’année qui s’achève (31/12) et de faire le point sur quelques mesures et solutions de bon sens.

Comment ?

  • Préalablement, partir de ce qui est connu !
  • Etablir une situation partielle au 30 septembre et extrapoler les derniers mois de l’exercice.
  • Communiquer régulièrement documents et événements majeurs à votre conseil afin d’envisager une analyse objective des éléments fiscaux et parafiscaux.

Si vous exercez en nom propre ou êtes dirigeant d’entreprise, les points d’attention essentiels seront :

  • Vos produits d’épargnes parafiscales :
  • Pension libre complémentaire ;
  • Epargne pension ;
  • Assurance vie.
  • Adaptation de vos cotisations sociales.
  • Opportunité de racheter vos années d’études.
  • Ajustement du précompte professionnel des dirigeants.
  • Prévoir un passage en société afin d’optimiser définitivement votre situation.

Si vous exercez via une société d’exploitation : 

  • Un scan complet de vos sources de revenus de dirigeant :
  • Rémunération directe ;
  • Rémunérations alternatives ;
  • Avantages en nature ;
  • Indemnités diverses ;
  • Engagement Individuel de Pension (EIP).

Chaque source ayant sa propre optimisation et limite, les adaptations ne doivent pas être négligées.

  • Vérifier le planning des échéances d’engagements privés avec la capacité financière de la société.
  • Pour les sociétés constituées entre le 1 juillet 2013 et le 30 avril 2021 : Vérifier que vous avez bien souscrit à l’entièreté du capital de votre société d’ici le 31/12/2022 afin de vous assurer l’avantage d’un précompte mobilier réduit sur vos dividendes.

Enfin que vous soyez ou non en société n’oubliez pas que :

  • Certains investissements vous donnent droit à une déduction majorée de 25% (DPI) sous condition d’être neufs, amortissables et strictement professionnels. (Sauf véhicule).
  • Une dernière adaptation des impôts (VAI) est possible jusqu’au 20 décembre afin d’éviter la majoration de ceux-ci.

Didier Meyer – Expert-comptable – Conseil fiscal – Certifié I.T.A.A.