Emprunter de l’argent à votre entreprise est une procédure souvent utilisée. Mais que devez-vous prendre en compte exactement ?

Il existe plusieurs façons de procéder :

  • Via le compte courant
    C’est la méthode la plus simple. Vous n’avez rien à comptabiliser, mais vous payez un intérêt considérable à votre vie privée : 6,48% (taux d’imposition valable pour 2022). Votre société paie l’impôt sur les sociétés sur les intérêts perçus.
  • Par le biais d’un prêt ordinaire à échéance fixe
    L’entreprise est alors le prêteur et vous l’emprunteur. Le taux d’intérêt est calculé comme suit :
    (P x 24 x n) / (n + 1) = taux d’intérêt
    P = le taux mensuel effectif global. Il est de 0,11%, sauf s’il s’agit d’un prêt pour une voiture. Dans ce cas, il est de 0,05 % (taux d’intérêt applicable au 1er septembre 2022).
    n = le nombre de mois pendant lesquels le prêt sera en cours.
    Cette forme de crédit est donc beaucoup plus avantageuse que le compte courant.
  • via un prêt hypothécaire
    Vous donnez un bien en gage et devez également passer devant le notaire. Vous pouvez choisir entre un taux d’intérêt fixe et un taux d’intérêt variable. Le taux fixe est de 1,29 %, sauf si le prêt est garanti par une assurance-vie. Alors c’est 1,34%. Le taux d’intérêt variable doit être conforme au marché. Il est clair que ce n’est pas le moyen le plus facile ou le plus souple d’emprunter de l’argent à votre entreprise. Les taux mentionnés sont applicables au 1er septembre 2022.

Source et remerciements : MySavings.be