Conseils pour obtenir un bon crédit hypothécaire

Quand vous cherchez l’appartement ou la maison de vos rêves à acheter, vous devrez sans aucun doute passer par la case crédit hypothécaire. Nous vous livrons quelques conseils pour bien vous y prendre.

Avant toute chose, il est important de comprendre pourquoi on parle de crédit hypothécaire. Quand la banque vous prête de l’argent, elle veut être certaine de pouvoir récupérer la somme qu’elle vous a prêtée si vous ne la payez pas. C’est à ça que sert l’hypothèque. Si vous ne payez pas ce que vous lui devez, grâce à l’hypothèque qu’elle a sur votre bien, la banque pourra saisir le bien et le faire vendre pour récupérer l’argent que vous lui devez. Heureusement, ça reste assez rare en Belgique.

Il est parfois compliqué de s’y retrouver dans les crédits hypothécaires, on vous donne donc 5 conseils pour que vous puissiez aborder au mieux cette étape importante de votre parcours immobilier.

1) Connaître sa capacité d’emprunt

Acheter un appartement ou une maison ne signifie pas que vous devez forcément vous mettre dans une situation financière compliquée ! Discutez de votre capacité d’emprunt avec la banque et faites vos propres calculs sur base de vos revenus.

Prenez aussi en compte les éventuels frais supplémentaires tels que le précompte immobilier, les factures énergétiques, les charges, l’entretien, etc. On considère souvent que la capacité d’emprunt équivaut au tiers du revenu net disponible, c’est-à-dire les revenus qui sont à votre disposition.

2) Visiter plusieurs banques

Les offres sont multiples et variées, certaines correspondront davantage à votre situation personnelle. Ne vous cantonnez donc pas à votre banque habituelle lorsque vous vous mettez en quête du prêt hypothécaire idéal.


Au-delà du simple taux, il importe de mettre d’autres éléments dans la balance lorsqu’il s’agit de comparer les différentes offres. C’est bien le coût total du crédit qu’il faut analyser et cela implique de passer au crible l’ensemble des paramètres : durée du crédit, frais de dossier, obligation de souscrire certains assurances ou d’ouvrir un compte, etc.

3) Faire jouer la concurrence

Après avoir fait un premier tour des banques, faites un second tour en présentant la meilleure offre que vous avez reçue jusque là. Les autres banques pourraient s’aligner, voire vous proposer un meilleur taux encore.

Vous pouvez aussi souscrire vos assurances auprès d’une autre institution que celle où vous avez pris vos crédits. Les banques veulent souvent lier les deux, mais vous n’êtes pas obligés. En prenant vos assurances auprès d’autres organismes, vous pouvez parfois faire de belles économies.

4) Finaliser les démarches à temps

Finaliser un dossier de crédit prend souvent plus de temps que ce vous ne pensez. Avant de vous engager à signer l’acte de vente avant une certaine date, soyez sûr que le délai pourra être tenu par votre banque. Renseignez-vous donc bien avant de signer quoi que ce soit, le dossier de crédit peut durer plusieurs mois.

5) Renégocier votre crédit

Les taux des crédits hypothécaires varient tous les jours, ils bougent en fonction des marchés. Rien n’est donc immuable pour votre crédit. Il est intéressant de suivre de près le cours des taux pour savoir quand est le bon moment pour renégocier votre crédit.

Vous pouvez le renégocier auprès de votre propre banque, mais aussi auprès d’autres organismes. Vous devez faire attention que des frais devront être payés pour cette renégociation. Assurez-vous donc bien que la renégociation vous fasse gagner de l’argent malgré ces frais à payer.

Source et remercîments : Notaire.be